Les TPE pour limiter la dépendance au Luxembourg


L’Union des classes moyennes du Luxembourg belge fait le point sur l’emploi dans la province wallonne limitrophe. Il souligne la dépendance forte, mais salutaire, au marché grand-ducal. Et plaide pour l’esprit d’entreprise et les indépendants.
 
«L’emploi en Province de Luxembourg, comme ailleurs, est sous tension». Le constat de rentrée dressé par l’UCM Lux (Union des classes moyennes du Luxembourg belge, organe qui centralise les données, la gestion et la promotion des indépendants et petites entreprises) est sans appel.
 
Mais l’augmentation du chômage depuis un an (+ 3%), avec le passage de la barre symbolique des 13.000 demandeurs d’emploi dans la province, doit être nuancée. L’UCM note par exemple une augmentation de l’emploi frontalier, à la fois rassurante dans les chiffres et un peu inquiétante dans le niveau de dépendance qu’elle induit.
 
Un tiers des emplois
 
Philippe Ledent, vice-président exécutif d’UCM-Lux et vice-président en exercice du Conseil économique et social de la Grande Région (CESGR), scrute l’emploi frontalier: «Il est en augmentation et c’est évidemment un point positif. Même si depuis le début de l’année, c’est plutôt de stagnation dont il faut parler. Cela dit, c’est une réalité: la province dépend du Grand-Duché de Luxembourg pour un tiers de ses emplois!»
 
Malgré un marché du travail tendu au Luxembourg, l’économiste belge souligne que le nombre de frontaliers qui trouve un emploi est en augmentation et que la plupart des secteurs ont embauché. Citant le Statec, il observe que «le nombre de personnes ayant un emploi salarié au Grand-Duché a augmenté de 0,6% au 4e trimestre 2012. La situation est restée stable au premier semestre 2013. Le seul secteur à subir une baisse de l’emploi est celui de l’industrie (-1,9% en un an). Mais dans toutes les autres branches d’activité, l’emploi a continué à augmenter». Et de souligner les hausses les plus élevées dans les activités à «hautes qualifications» comme les métiers juridiques ou comptables, le conseil de gestion, les ingénieurs, les architectes ou la R&D, ainsi que dans le secteur santé et action sociale.
 
Faillites et saute-frontière
 
Mais le gros point noir de la province, ce sont les faillites. «Depuis janvier et jusqu’à fin août, elles ont causé la perte de près de 300 emplois. S’y ajoutent à cela les 126 faillis (86 fin août 2012) qui ont dû arrêter leur activité, et pour qui il s’agit d’un drame familial, social et financier.»
 
Sans que cela soit spécifié dans ce rapport, il faut aussi constater que des faillites peuvent être à rebondissements. Ainsi, nombre de petites structures frontalières ont une grande sœur luxembourgeoise. Parfois, elle tombe dans la foulée, parfois elle sert de refuge précaire pour transférer en catastrophe activités et/ou actifs menacés de l’autre côté de la frontière…
 
La position du Luxembourg belge, sur trois frontières, fait également noter à l’UCM que, «après une augmentation constante en 10 ans (près de 38%), le nombre de résidents français occupant un emploi en Wallonie stagne depuis un an, à environ 6.000 postes».
 
Créer un contexte favorable pour les entrepreneurs
 
L’UCM Lux déplore aussi une forte précarisation du marché du travail, avec un recours à l’intérim qui s’accentue ces derniers mois. Et qui, là aussi, joue fréquemment à saute-frontière. «Le coût du travail et les contraintes légales et réglementaires liées au recrutement de personnel, malgré les aides publiques à l’engagement, sont autant de freins pour les employeurs», commente Philippe Ledent.
 
Pour lui, «créer un contexte favorable et simple pour les TPE est clairement un enjeu clé pour encourager les employeurs à poursuivre le recrutement de travailleurs». L’UCM rappelle qu’en 10 ans, seul l’emploi privé a crû de 20%. «Aujourd’hui, dans le contexte actuel, être indépendant et employeur relève d’un acte héroïque!» Il semble toutefois que cela demeure une qualité des voisins. «Avec 18% d’indépendants parmi sa population active, le Luxembourg belge reste entreprenant», conclut Philippe Ledent.
 
Source ; paperjam.lu
 
Retrouvez toutes nos offres d’emploi au Luxembourg sur www.moovijob.com !

Facebook Comments

Post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.