LGM recherche plus de 100 collaborateurs dans l’aéronautique et le spatial pour cette année

Porté par le dynamisme de l’industrie aéronautique (civile, défense et hélicoptères) et spatiale, LGM, groupe français de conseil et d’ingénierie, recrute. En 2013, l’entreprise envisage d’embaucher plus de 200 nouveaux salariés, dont près de 120 personnes au sein de son activité aéronautique et spatiale. « 95 % de nos recrutements sont réalisés en France et 95 % de ces embauches sont des CDI. Les 5 % restants concernent des contrats à durée déterminée (CCD) et en alternance », précise François Lecerf, directeur commercial du groupe LGM.

À ce jour, la société compte plus de 750 salariés en France (800 dans le monde). En 2012, LGM a recruté 190 personnes, dont près de 60 dans l’aéronautique et le spatial. « Parmi les 190 embauches de l’année dernière, 156 ont concerné des ingénieurs », continue François Lecerf.

« Nous recherchons des ingénieurs bureau d’études, des ingénieurs de sûreté de fonctionnement et en électronique (profils expérimentés), des ingénieurs de la maintenance, des rédacteurs techniques en aéronautique et des techniciens électroniciens. Les postes offerts s’adressent aussi bien aux personnes expérimentées qu’aux jeunes diplômés », explique Frédéric Arnaud, responsable de l’entité Sud-Est. « Sur certains postes, nous recrutons des ingénieurs généralistes, que nous formons ensuite en interne grâce notamment au coaching », ajoute Frédéric Arnaud.

Pour recruter les jeunes diplômés, l’entreprise participe à des salons de recrutement comme dernièrement à celui de l’ESTACA, noue des partenariats-écoles… Déjà partenaire de l’ESTACA, LGM projette de se rapprocher de l’ISAE – SUPAERO. Dans un contexte de pénurie d’ingénieurs sur le marché de l’emploi, l’entreprise s’appuie également sur ses valeurs, ses métiers de spécialistes, sa politique des ressources humaines très avantageuses et les perspectives d’évolution professionnelle, pour séduire les candidats.

Quelques exemples de projets menés par LGM dans l’aéronautique et le spatial

Actuellement, les collaborateurs de LGM travaillent sur quatre principaux projets : le nouveau moteur Silvercrest de la Snecma (groupe Safran), destiné au marché des avions d’affaires de la catégorie des « Super-Mid Size, Large et Long-Range », le futur avion civil SMS de Dassault Aviation, des projets d’ingénierie de maintenance pour Daher-Socata, et le programme X4 d’Eurocopter (développement du système de soutien et des activités de services support client). « Nous avons également d’autres contrats importants, avec notamment Thales Alenia Space sur le programme ExoMars [de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) et l’Agence Spatiale Russe Roscosmos ]», précise François Lecerf.

LGM en région Sud-Est

La région Sud-Est est l’une des régions où l’activité aéronautique de l’entreprise est la plus florissante, notamment dans l’industrie hélicoptère. LGM y recrute cette année une quinzaine de personnes. Paris, Toulouse, Bordeaux et Nantes, sont les autres villes où l’entreprise recrute.

Publié le 14/01/2012 – Journal-aviation.com – Par Mariama Diallo

Retrouvez toutes nos offres d’emplois sur Moovijob.com !

Facebook Comments

Post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.