Moyasoft s’installe au Luxembourg

Quand la Corée du Nord fait parler d’elle pour ses velléités bellicistes, la Corée du Sud passe à l’offensive via ses entreprises. Au mois de mars, l’une d’entre elles, Moyasoft, a installé son siège européen au Grand-Duché pour attaquer le marché européen.

L’entreprise basée à Séoul développe et commercialise des jeux vidéo sur téléphones mobiles, dont GodWars constitue le plus remarquable succès. Remarquable et remarqué, puisqu’en février, le géant japonais des jeux en ligne, Nexon, a fait savoir qu’il avait acquis, via sa filiale coréenne, 19,99% des parts de Moyasoft, pour soutenir son développement international.

Cohabitation avec Nexon

Celui-ci passe aujourd’hui par le Luxembourg où la société coréenne fondée en 2010 partage dorénavant – en tout cas sur les papiers officiels- la même adresse que Nexon, rue Guillaume Kroll (Gasperich), présente au Grand-Duché depuis 2010.

Le CEO de Moyasoft avait découvert le Luxembourg à l’occasion de l’ICT Spring de Juin 2012, au cours duquel il avait notamment entendu parler des multiples initiatives visant à accueillir les start-up étrangères, notamment Europe4Startups. Mais c’est finalement Telindus qui a remporté le marché et est devenue l’hébergeur de la société coréenne, pour plusieurs années au-moins.

Contacts via le LTIO Séoul

Hyun Chul Lim a également vu dans le PWC Accelerator une bonne opportunité pour faire appel, si besoin, aux capital-risqueurs. La proximité avec les autorités luxembourgeoises est également louée.

Le CEO de Moyasoft fait valoir la coopération entre les gouvernements des deux pays, notamment via le Luxembourg Trade and Investment Office (LTIO) à Séoul.

Publié le 04/04/2013 – Paperjam.lu – Par La Rédaction

Retrouvez toutes nos offres d’emplois au Luxembourg sur Moovijob.com !

Facebook Comments

Post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.