PwC Luxembourg, 6e employeur privé du pays, poursuit les embauches

Dans un contexte économique plutôt difficile, PwC Luxembourg s’est félicité mardi de voir progresser son chiffre d’affaires de 2% à plus de 260 millions d’euros. Une hausse notamment due à une croissance des activités de conseil fiscal (+15%) quand les autres activités de conseil reculaient légèrement en 2012 après une année 2011 exceptionnelle (+30%). Les résultats de l’audit, principal métier, sont restés stables. Au niveau mondial, la croissance du chiffre d’affaires du cabinet a été de 8% grâce notamment aux marchés émergents.

Le cabinet, qui se targue d’être le neuvième employeur du pays, le sixième du secteur privé et le numéro un des sociétés de services professionnels, emploie 2 200 personnes au Grand-Duché dont 1 200 pour les seules activités d’audit. 500 nouvelles têtes sont venues grossir les rangs de l’entreprise en 2011/2012 dont 200 jeunes diplômés. Au cours de l’exercice 2012, dans le cadre d’un échange, PwC Luxembourg a accueilli 70 personnes provenant de pays développés ou émergents et a en retour déployé une centaine de personnes à l’étranger pour devenir des «ambassadeurs du Luxembourg».

 

Prudence en 2013

Un échange «très important dans le contexte de désindustrialisation actuel», ont indiqué Rima Adas et Luc Henzig, market leaders pour les secteurs des services financiers, commerciaux et industriels de PwC Luxembourg. Une volonté de «contribuer au nécessaire redéploiement économique du pays», salué par Didier Mouget, managing partner de PwC Luxembourg. Il souligne que grâce à «une stratégie d’innovation et d’investissement très importants», PwC Luxembourg «soutient les efforts du gouvernement luxembourgeois dans la diversification de l’économie». Il cite notamment PwC’s Accelerator qui a pour ambition d’attirer au Grand-Duché de futurs leaders mondiaux dans le domaine des hautes technologies.

Pour 2013, les maîtres mots pour PwC Luxembourg seront investissements et prudence car le cabinet «a le devoir d’agir en entreprise responsable», a conclu Didier Mouget, qui s’est voulu optimiste: «Nous pensons que le Luxembourg a un bel avenir et bénéficiera très rapidement de la reprise économique».

Publié le 17/10/2012 – Lessentiel.lu – Par La Rédaction

Retrouvez PwC lors de la soirée Plug & Work le 8 Novembre prochain ! Inscription sur www.plugnwork.lu 

Facebook Comments

Post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.