Recherche d’emploi : les 6 priorités du candidat en 2013

 

  Bon, vous cherchez un emploi. Mais comment sortir du lot ? Voici les 6 démarches à activer en premier lieu pour trouver le bon job.

 

 

 

 

1 – Cibler les entreprises de vos rêves

A compétences équivalentes, les recruteurs retiennent les candidats qui ont clairement affiché leur volonté de bosser pour eux. Bref, qui les ont convaincu de leur motivation. Pourquoi ? « Parce que, surtout en ce moment, le turn-over est un fardeau pour les employeurs : en cas de départ ils ne sont pas sûrs d’obtenir de feu vert pour remplacer le partant », explique Fabrice Coudray, directeur chez Robert Half International. Pas question de faire des courbettes… donc autant postuler prioritairement pour les boîtes qui vous intéressent vraiment. Et concentrer vos efforts – en termes de recherche d’informations et de réseaux – sur ces dernières.

2 – Faire preuve de patience

Plus la crise dure, plus les délais pour recruter s’allongent. Et le nombre d’entretiens d’embauche se multiplie. « Désormais, il se peut que le candidat soit également reçu par des managers avec lesquels il ne travaillera pas directement. Il s’agit de valider une nouvelle fois l’adéquation de sa personnalité avec l’entreprise », observe-t-il.

3 – Balisez vos références

C’est le moment de présenter des références ultra qualifiées. En effet, si vos parcours académique et professionnel sont facilement vérifiables, pour votre savoir-être, c’est plus compliqué. Et afin d’en savoir plus sur la personnalité et le comportement d’un candidat, les recruteurs n’hésitent plus à appeler ses anciens boss, anciens collègues et/ou anciens collaborateurs… Autant, donc, lui présenter vous-même une liste de références dès le premier entretien. Cela montrera votre assurance et votre bonne connaissance des méthodes de recrutement.

4 – Ciblez les cabinets de recrutement

Les cols blancs font peu appel aux cabinets de recrutement, se tenant à l’écart d’un marché de l’emploi parallèle important. Faites vous connaître auprès des structures généralistes mais aussi spécialisées sur votre cœur de métier, en France voire à l’international. Pour les identifier, des guides existent. « Aujourd’hui, il est de plus en plus fréquent que nos clients, les employeurs, nous demandent de réintégrer dans nos processus de validation des candidats sélectionnés directement par leurs soins. Ils ont besoin d’être rassurés et de faire valider leur choix », assure Fabrice Coudray.

5 – Soignez votre e-réputation

Avoir un profil à jour sur les réseaux sociaux en ligne tel Viadeo est de plus en plus impératif. « C’est d’abord un moyen de contacter des homologues, des managers de votre secteur, donc d’élargir votre réseau. Ces plateformes de mises en contact sont aussi utiles pour gagner en visibilité. C’est une question d’image et non une solution à court terme pour trouver un job, mais l’image est primordiale aujourd’hui », Marie-Pierre Fleury, ex-DRH, dirigeante de id-Carrières.com et de Canden RH.

6 – Rencontrez vos contacts

Créer du lien virtuel sur les réseaux en ligne est cependant loin de suffire. Le cadre du XXIe siècle aurait tendance à l’oublier ? Raison de plus pour en faire votre arme principale : vous devez rencontrer des gens, occuper le terrain, lors de conférences, de salons, d’apéro professionnels… Prendre le temps de déjeuner avec vos contacts et les contacts de vos contacts. Un tiers des cadres aurait ainsi dégoté leur dernier job via leur réseau.

Article publié le 08 février 2013 – cadremploi.fr – Sylvie Laidet

 

Retrouvez toutes nos offres d’emploi sur Moovijob.com !

Facebook Comments

Post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.