Se vendre lors d’un entretien… Ou comment appliquer les techniques du marketing à votre propre personne


Imaginons un instant un produit, qui doit être vendu à un recruteur. Et ce produit c’est vous !
 
Récapitulons ensemble les étapes par lesquelles passer pour assurer une vente (un recrutement) réussie !
 
1ère étape : La mise en valeur du produit = donner la meilleure image de soi
 
En effet qui aurait envie d’acheter un produit poussiéreux, mal présenté, mal emballé…Et bien c’est pareil pour vous. Soignez votre look, habillez-vous en conséquence, montrez vous sous votre meilleur jour, et surtout souriez !
 
2ème étape : L’accueil ou prise de contact
 
On a qu’une fois l’occasion de faire bonne impression, c’est pourquoi vous ne devez pas négliger le premier contact avec votre recruteur.
 
Comment faire ? Souriez, et saluez-le avec sincérité, en l’appelant par son nom, avec une poignée de main ferme mais bienveillante.
 
Le temps de vous installer, n’hésitez pas à engager la conversation si possible concernant l’entreprise (« quelle belle vue depuis votre bureau », ou bien « j’ai vu que votre entreprise vient de décrocher un prix pour son nouveau produit, vous devez tous en être contents.. »).
 
3ème étape : La présentation du produit = savoir se présenter
 
Pour bien parler de soi, vous devez bien vous connaitre…Pas si simple !
 
Dans un premier temps, identifiez vos atouts et vos points d’amélioration, et listez vos compétences, ainsi que vos missions à valeur ajoutée et vos savoir-faire principaux.
 
Vous pouvez, pour faciliter le travail d’analyse, utiliser un outil connu des pro du marketing : le SWOT (pour Strengths, Weaknesses, Opportunities, Threats).
 
Enfin n’oubliez jamais que vous devez être capable de positiver vos expériences et plus globalement de faire de vos défauts des qualités.
 
4ème étape : identifier les besoins, les attentes
 
Etape indispensable : proposer le produit dont a réellement besoin l’acheteur !
Dans le cas d’un recrutement, nous vous proposons de vous mettre à la place du recruteur et d’essayer d’imaginer quels sont ses besoins réels. De quel profil aurait-il besoin ?
 
Réfléchissez à la manière dont il peut concevoir ce nouvel employé, et tâchez d’adapter votre comportement et vos réponses, à ce candidat idéal qu’il imagine.
 
5ème étape : argumenter et se préparer aux objections
 
Hors de question d’aller en entretien sans l’avoir préparé. Tout comme la vente, il est nécessaire de penser au déroulement de l’échange afin de ne pas être surpris. Il est cependant possible qu’il se déroule un peu différemment, mais à cela aussi, vous devez y avoir réfléchi !
 
Comme pour la vente, réfléchissez à une accroche (qui va vous permettre de vous présenter). Puis faites une proposition : vous avez le profil adapté pour ce poste (formation, intérêts, motivation, expériences).
 
Enfin, argumentez, c’est-à-dire donnez des exemples concrets tirés de votre passé professionnel.
 
Quant aux objections, retenez ceci : il est normal de devoir y faire face …Comme pour toute vente !
Il vous faudra donc vous y préparer d’autant que celles-ci seront subtiles. Et permettront également au recruteur de tester votre motivation.
 
Pour cela, restez positif…et continuez à croire en vous. Soyez convaincant, en ne répondant que de manière argumentée et en vous appuyant sur des exemples concrets tirés de votre expérience.
 
N’hésitez pas à questionner, vous aussi, le recruteur ou à reformuler sa question « Si je comprends bien votre question, vous pensez que… », ou bien « pourriez-vous préciser ? »
 
6ème étape : conclure et prendre congé
 
Attention pour cette étape : ce n’est pas vous qui aurez la main ! Pourtant, savoir détecter le moment opportun pour terminer l’entretien peut être précieux … pour éviter de lasser le recruteur et lui laisser un bon souvenir de vous.
 
Ainsi, des signaux peuvent vous aider : observez le recruteur. Son visage se détend, il est plus aimable, il décroise les jambes, commence à reboucher son crayon…Il souhaite terminer l’entretien.
 
Laissez- le conclure mais ne partez pas sans glisser un petit mot également : en le remerciant pour cet échange, et en signalant à votre interlocuteur que vous êtes disponible pour un éventuel autre échange.
 
Rangez calmement vos papiers, et quittez- le de la même manière qu’à votre arrivée : souriant, poignée de main ferme, et « au-revoir ».
 
Source ; revolution-rh.com
 
Retrouvez toutes nos offres d’emploi et de formations sur www.moovijob.com !
 
Infos, actus, bons plans : rejoignez-nous sur Facebook

Facebook Comments

Post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.